À propos

À propos

Engagée depuis 1943 pour la population suisse de montagne.

Des régions de montagne bien vivantes

L’Aide suisse à la montagne est une fondation financée exclusivement par des dons, qui s’est fixé pour objectif d’améliorer les bases d’existence et les conditions de vie dans les régions de montagne de notre pays.

Depuis 1943, nous nous engageons pour la population des montagnes suisses. Nous soutenons des projets générant de la valeur ajoutée et des emplois dans les régions de montagne. Nous luttons ainsi contre le dépeuplement et assurons la vitalité actuelle et future de ces régions.

Notre vision

Les régions de montagne de Suisse constituent un espace de vie inspirant. Les personnes entreprenantes qui décident d’y vivre apportent donc une contribution majeure au bien-être de notre société diverse et variée.

Notre mission

L’Aide suisse à la montagne soutient financièrement les projets de personnes innovantes afin de les aider à développer leur espace de vie. Nos expertes et experts bénévoles veillent à ce que l’argent des dons soit investi judicieusement.

Nombres 2018

  • 567 projets soutenus
  • 25,7 millions de francs à la mise en oeuvre des projets
  • 60'000 donateurs

Fondation de l’Aide Suisse à la montagne

En 1943, la Commission pour le travail social dans les régions de montagne (KOSAB) organise sa première collecte de dons sous l’appellation «Aide aux Montagnards». Une cause que défendent avec elle plusieurs organisations d’utilité publique, comme Pro Juventute, Heimatwerk, le Secours suisse d’hiver, Caritas, la SSUP (Société Suisse d’Utilité Publique) et la Société suisse de Parrainage des communes de montagne.

L’Aide suisse à la montagne est neutre sur le plan politique et religieux. Et depuis sa fondation, son soutien à la population de montagne poursuit le but d’une aide à l’autonomie. Une collaboration avec le SAB (Groupement suisse pour les régions de montagne) était déjà envisagée à cette époque.

Histoire

  • 1943 Fondation de la Commission pour le travail social dans les régions de montagne à Zurich.
  • 1950 L’Aide à la montagne cible aussi la Suisse romande pour la diffusion de son prospectus. Le dépeuplement des régions de montagne fait parler de lui.
  • 1953 L’Aide suisse à la montagne s’établit en tant qu’association avec siège à Zurich et obtient le label du ZEWO.
  • 1975 L’engagement d’experts pour l’examen des requêtes est réglé en détail. Les activités se focalisent désormais sur l’amélioration des bases économiques existentielles ainsi que sur les conditions de vie.
  • 1977 Révision des statuts de l’Aide suisse à la montagne et constitution du « Comité Suisse romande ».
  • 1978 Introduction des visites de contrôle, permettant de tester la réalisation des projets et de démontrer leurs effets.
  • 1987 L’Aide suisse à la montagne reçoit le Prix Doron.
  • 1988 Parution du premier journal « Le Montagnard » (Écho). L’administration déménage à Adliswil.
  • 1995 « Aide suisse à la montagne » devient une marque protégée.
  • 2002 Adolf Ogi, ancien conseiller fédéral, devient président de l’Aide suisse à la montagne.
  • 2005 Transformation en une fondation sous inspection fédérale. L’Aide suisse à la montagne élargit ses activités, soutenant désormais des projets dans le domaine du tourisme, de la forêt et du bois, de la santé et de la formation.
  • 2011 Le « Prix Montagne » est décerne pour la première fois en collaboration avec la SAB (Groupement suisse pour les régions de montagne).
  • 2014 Willy Gehriger, ancien CEO du groupe Fenaco-Landi est le premier Romand à prendre en charge la présidence de l’Aide suisse à la montagne.

Consultez nos publications