Über die Schweizer Berghilfe
Vous êtes ici

Histoire

Depuis plus de 70 ans, l'Aide Suisse aux Montagnards aide des hommes et des communautés villageoises dans les régions de montagne, à développer leur espace de vie et leur environnement économique.

Logo der KOSAB
1943
La Commission pour le travail social dans les régions de montagne (KOSAB) organise sa première collecte de dons sous l'appellation «Aide aux Montagnards». Une cause que défendent  avec elle plusieurs organisations d'utilité publique, comme Pro Juventute, Heimatwerk, le Secours suisse d'hiver, Caritas, la SSUP (Société Suisse d'Utilité Publique) et la Société suisse de Parrainage des communes de montagne. L'Aide Suisse aux Montagnards est neutre sur le plan politique et religieux. Et depuis sa fondation, son soutien à la population de montagne poursuit le but d'une aide à l'autonomie. Une collaboration avec le SAB (Groupement suisse pour les régions de montagne) était déjà envisagée à cette époque.
 
  1946
L'Aide Suisse aux Montagnards limite ses activités au travail social dans le pur sens du terme.
 
  1950
L'Aide Suisse aux Montagnards cible aussi la Suisse romande pour la diffusion de son prospectus. L'année est caractérisée d' "année catastrophe" suite aux avalanches et aux inondations. Le dépeuplement des régions de montagne fait parler de lui.
 
Logo der ZEWO 1953
L'Aide Suisse aux Montagnards s'établit en tant qu'association avec siège à Zürich. Elle s'est fixé pour but de promouvoir l'aisance matérielle et spirituelle dans les régions de montagne. L'Aide Suisse aux Montagnards obtient le label du ZEWO.
 
 
1956
L'Aide Suisse aux Montagnards est membre de la collecte en faveur de la fête nationale.
 
 
1967
L'Aide Suisse aux Montagnards fournit une aide conséquente pour assurer un approvisionnement en eau potable suffisant.
 
 
1974
L'Aide Suisse aux Montagnards introduit de nouvelles directives en matière de finances.
 
 
1975
L'Aide Suisse aux Montagnards est libérée de l'obligation de payer un impôt sur les successions. L'engagement d'experts pour l'examen des requêtes est réglé en détail et des directives pour l'appréciation des cas sont établies. Les activités se focalisent désormais sur l'amélioration des bases économiques existentielles ainsi que sur les conditions de vie.
 
 
1977
Révision des statuts de l'Aide Suisse aux Montagnards et constitution du "Comité Suisse romande".
 
 
1978
Introduction des visites de contrôle, permettant de tester la réalisation des projets et de démontrer l'intérêt de l'Aide Suisse aux Montagnards.
 
 
1983
Le prospectus pour la collecte des dons est distribué pour la première fois à tous les ménages de Suisse.
 
 
1987
L'Aide Suisse aux Montagnards reçoit le Prix Doron.
 
Erste Berghilfe Ziitig
1988
Parution du premier journal "Le Montagnard". L'administration déménage à Adliswil.

 

 
 
1990
Dissolution du Fonds spécial "Aide à la forêt de montagne" pour remédier aux dommages causés par la tempête.
 
 
1991
Les entreprises artisanales pourront désormais bénéficier de contributions, pour autant qu'elles contribuent au maintien des communautés de villages.
 
 
1992
Dans son 7ème rapport d'agriculture, la Confédération rend hommage à l'ASM. Les critères relatifs à l'octroi d'aide sont élargis aux constructions publiques et aux entreprises plus grandes.
 
 
1993
Introduction de l'aide au démarrage, devant permettre aux jeunes paysans qui reprennent une exploitation, des débuts plus faciles.
 
  1995
L'Aide Suisse aux Montagnards mène, conjointement avec la REGA, une grande action pour l'évacuation des animaux prisonniers en montagne après les importantes chutes de neige. "Aide Suisse aux Montagnards" devient une marque protégée. Le comité approuve l'élaboration du concept "2000".L'Aide Suisse aux Montagnards soutient la KAB (Bureau de coordination pour les missions de travail dans les régions de montagne).
 
 
1997
Les paysans tessinois souffrent de l'extrême sécheresse. L'Aide Suisse aux Montagnards les soutient en organisant une collecte de dons pour l'achat de fourrage. Les collectes d'habits sont restructurées et confiées désormais à Solitex GmbH.
 
 
1998
Transfert et réorganisation de la gestion de fortune. Le comité est réduit à 5 membres et un président. Deux ingénieurs forestiers sont engagés comme experts pour les régions de forêts et élus membres.
 
Portrait Adolf Ogi
2002
Adolf Ogi, ancien conseiller fédéral, devient président de l'Aide Suisse aux Montagnards.
 
 
2003
L'Aide Suisse aux Montagnards promet, suite à la sécheresse provoquée par la canicule, un demi million de francs et double le montant au printemps 2004, après la réception d'environ 1'000 demandes d'aide.
 
Logo der VMI
2005
Transformation en une fondation sous inspection fédérale.Le système de management de l'Aide Suisse aux Montagnards est certifié selon les normes SQS VMI.
 
 
2005
L'Aide Suisse aux Montagnards élargit ses activités. Elle soutient désormais également des projets dans le domaine du tourisme, de la forêt et du bois, de la santé et de la formation.
 
Portrait Franz Marty
2006
Franz Marty, Président du Conseil d’administration du Groupe Raiffeisen, devient président de l'Aide Suisse aux Montagnards.
 
 
2011
L'Aide Suisse aux Montagnards décerne pour la première fois, et en collaboration avec la SAB (Groupement suisse pour les régions de montagne), le «Prix Montagne» doté de 40'000 francs.
 
Portrait Willy Gehriger
2014
Willy Gehriger, ancien CEO du groupe Fenaco-Landi est le premier Romand à prendre en charge la présidence de l'Aide Suisse aux Montagnards.