Vous êtes ici

Un avenir prometteur grâce à la formation

Nicolas Mottier, paysan de montagne, ne sait plus où donner de la tête: en plus la fabrication de fromage d'alpage en été, de la production de lait pour le gruyère en hiver, et de l'élevage de vaches Simmental, il prépare une maîtrise d'agriculture pour l'année prochaine. Il a cependant longtemps hésité avant de se décider à reprendre  l'exploitation paternelle.

Avril 2010 / 

Nicolas et Esther Mottier-Gerber et leur fils de 18 mois vivent dans le village vaudois de Château-d'Oex, à 1'000 m. d'altitude. Le jeune couple, très motivé, vient de reprendre l’exploitation paternelle. Pourtant, Nicolas a quelque peu hésité avant de se lancer dans l’agriculture et a d’abord effectué une formation d’électricien. Après un CFC agricole, obtenu il y a 8 ans, ce trentenaire prépare aujourd’hui une maîtrise d'agriculture, grâce notamment au soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards.

Un savoir-faire qui sera transmis à de jeunes paysans

Conscient que le futur d’une exploitation n’est pas assuré uniquement par une bonne infrastructure, Nicolas Mottier a décidé de parfaire sa formation en passant une maîtrise d’agriculteur, qui lui permettra d’appréhender son métier de façon plus professionnelle encore. Animés par le désir de transmettre leur expérience et leur savoir-faire, les Mottier s'engagent par ailleurs pour former des apprentis et de jeunes paysans. Le couple qui se consacre à l’élevage pur Simmental biologique, produit de la viande et du lait. En été, il fabrique de surcroît le fameux fromage d'alpage L'Etivaz. Et en hiver, leur lait sert à fabriquer du gruyère bio à la fromagerie du village. Afin d'aider le couple à assumer à la fois les exigences du travail à la ferme, la formation du jeune paysan et les obligations d'un emploi annexe destiné à leur assurer des revenus suffisants, l’Aide Suisse aux Montagnards a décidé de financer une partie de la formation de Nicolas, lequel a terminé ses derniers cours en hiver et passera les examens de maîtrise en 2011. Un coup de pouce dont il est très reconnaissant: «Ce soutien nous donne des ailes!», commente-t-il. Pour ce jeune homme, une bonne formation représente la clé pour un avenir prometteur en montagne. Prochaine étape: des travaux de rénovation de la ferme, en vue d'une reconversion bio.

 
Ajouter un commentaire
6 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
L’Aide Suisse aux Montagnards se réserve le droit d’effacer les commentaires. Cela est valable en particulier pour les commentaires qui portent atteinte à l’honneur. Les décisions ne feront l’objet d’aucun rapport et aucune correspondance ne sera échangée.
▴ Haut de page

Galerie de photos: Galerie de photos du projet