Tous derrière le moût du Toggenburg.

Grâce à une nouvelle presse, les paysans arboriculteurs du Toggenburg peuvent perpétuer une ancienne tradition en continuant de fabriquer du moût avec leurs pommes.

Les pommes rouges ou vertes dansent dans le bain de la presse à moût. Peu à peu elles sont englouties par la machine qui les hache et les presse. Le moût s’écoule alors par un tuyau. L’an dernier, il s’en est produit 90 000 litres, mais la production a bien failli capoter. L’ancienne presse était abîmée et les paysans du Toggenburg n’avaient pas les moyens d’en financer une nouvelle. La production locale était sur le point de s’arrêter. Pour les paysans pourtant, il n’était pas question d’abandonner cette tradition. Ils fondèrent donc sans tarder une association en vue d’acquérir une nouvelle presse. Et grâce au soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards, l’achat put être fait rapidement, ce qui permet d’assurer la production pour l’avenir.

Paru en novembre 2012

Le projet en bref

  • Wattwil/SG